L'ADN®, aux quatre temps: acquis de droit

Face à cette dynamique d'hyper-consumérisme distorsionnaire exacerbée tant par l'appât du gain que par la culture du profit, et à laquelle même la justice semble finir par céder, comment redonner à chacun le pouvoir de revenir à une saine mesure, et de casser l'emballement sectaire des marchés? Comment développer une culture de prévention de l'échec système ouverte au retour détabouisé d'expérience, qui se donnera les moyens d'accorder à chacun le bénéfice du doute, au nom de notre droit à tous de savoir faire nos propres expériences sans avoir à réinventer l'eau chaude?
À partir de vos résultats d'auto-psy sur la problématique précédente (je pars du principe que l'exercice vous aura délesté de certaines illusions), je vous propose maintenant d'apporter votre contribution à une estimation honnête de nos besoins réels sur les grands thèmes génériques qui définissent l'expérience NetPlusUltra®. L'objectif étant d'aboutir, au terme de cette réflexion, et par l'intermédiaire de la Déclaration Unique Conceptuelle en cours d'auto-incubation, à la production par chacun de sa contribution individuelle à l'agrégation conceptuelle d'une spectroscopie de la demande (ce que vous attendez du système) et de l'offre (ce que vous estimez pouvoir lui apporter).
Comme tous ceux qui s'affilieront à cette initiative, j'attends de cette spectroscopie agrégée, qui donne d'ores et déjà toute sa légitimité à la raison d'être de mon projet de fondation d'auteur, qu'elle permette une identification transparente des besoins d'ajustement par redistribution, un changement rapide de matrice pour chaque utilisateur, ainsi que l'éclosion de nouvelles niches conceptuelles qui re-dynamiseront, dans le sens du renouvellement durable, une systémique paralysée par le spectre de l'épuisement des ressources naturelles.
Une fois cette sécurisation d'inventaire validée, la réintégration progressive de toutes les parties du tout de l'ancien monde vers le nouveau pourra commencer dans le sens convergent de la capitalisation conceptuelle. Chaque affilié pourra ainsi piloter en toute autonomie sa migration d'un système qui, en plaçant le profit technocentriste au coeur des préoccupations, transforme l'individu en centre de pertes et fracas, à une économie du savoir, qui du simple fait qu'elle se greffe sur cet écueil pour remettre le monde à l'endroit, en fait un agent de capitalisation de valeur ajoutée.