De l'empreinte génétique à l'expression des diversités culturelles

Cerveau gauche contre cerveau droit? Ni l'un ni l'autre, bien au contraire!
Considérant que la dimension culturelle dont il est question ici est aussi celle de la production de contenus par des auteurs d'origines diverses dans leurs environnements respectifs (familial, amical, collégial, MS Windows, Mac OS X…), je l'aborderai ici sous l'angle professionnel, puisque c'est dans notre perception d'une certaine culture métier qu'est enracinée la raison pour laquelle utilisateurs PC (les gestionnaires) et Mac (les créatifs) se perçoivent comme différents, même si ces deux systèmes se sont considérablement rapprochés (en apparence du moins) au cours de leur évolution.
Les sites de mon périmètre Webfolio (ou points de contacts clients), qui se déclinent aux 2x4 temps d'un projet de vie personnelle et professionnelle, sont articulés tant dans le sens du saut de valeur que dans celui de l'affiliation du prospect (au stade .info, on demande à l'auteur de devenir Webmaster; à l'étape .net, chef de projet; puis au niveau .org, chef de programme). Il n'est en effet pas question de perdre le visiteur dans le trou de ver modélisé dans la vitrine (pour ceux qui le voient!), mais de lui fournir des explications en quantité - comme en qualité - nécessaire et suffisante pour lui permettre de se préparer à son rythme et à son niveau. À ce stade de l'auto-évaluation personnelle, il n'est pas encore trop question de profil Mac ou PC, dans la mesure où il s'agit justement de commencer par mettre en relief l'inévitable binarité des choses.
La raison pour laquelle je distingue ces deux types de profils tient au fait, est-il nécessaire de le rappeler, que le Mac est communément admis comme le plus fiable des deux systèmes, et que je tiens tout simplement à préserver mon équipement. Car vrai ou faux, là n'est pas la question, la simple application de ce principe de précaution élémentaire suffit à rendre les deux environnements meilleurs. Dans la mesure où mon label d'auteur NetPlusUltra® permet avant tout de sécuriser toutes les interfaces, il représente un véritable standard de nivellement par le haut, de sécurisation conceptuelle par le droit d'auteur, et de matricialisation de potentiel par la formule. Ce qui explique également pourquoi l'admission dans mon réseau ExterNetPlusUltra® étendu est conditionnée par l'envoi d'un formulaire de feedback ou de pré-affiliation contractuel: parce que les contenus natifs de type Intrafolio, et les produits et services tiers de type Extrafolio seront produits dans et fournis par deux environnements de production différents.
Le terme Intrafolio renvoie donc à tous les contenus qui sortiront de ma cuisine OS X Server de concept, quels que soient les services réseau à l'aide desquels je les aurai mijotés (dans le sens le plus louable du terme). Parmi ces derniers, le plus important par rapport à ma raison d'être NetPlusUltra® est le service Wiki Server, qui est sensé me permettre de concocter mes spécifications conceptuelles de R&D NetPlusUltra®. Inutile de préciser (mais je le rappelle quand même!), que s'agissant de mon noyau conceptuel, donc de mon fonds de commerce immatériel, l'accès au savoir-faire que j'ai l'intention de fournir comme offre de service d'incubation conceptuelle par l'intermédiaire de mon système de master-franchise NetPlusUltra® sera payant.